gtag('config', 'G-M4WG7X2Q9L');
 
Palette-premiere invitation-de Susanne-T

Bonjour j’aimerais vous partager mes trucs et astuces que j’ai développés au cours des années.

 

Ma première invitation :

 

Apprendre à jouer avec la couleur, en vous conviant à développer votre première palette avec les trois couleurs primaires : le bleu, le jaune et le rouge. 

 

Pour débuter, sur un dos d’affiche* ajoutez un peu de rouge, de bleue et de jaune en répétant ces trois couleurs 3 ou 4 fois, puis découvrez ce que ça donne lorsque vous appliquez dans la couleur jaune, une petite goutte de rouge. Répétez l’expérience, cette fois avec le bleu. Mettez deux gouttes de rouge, puis du bleu. Combien de jaune et rouge pour obtenir des nuances qui vous plairont ?

Je vous propose de commencer par le jaune parce que c’est une couleur qui change vite de teinte à l’ajout d’une autre couleur.

 

Je ne vous propose pas l’inverse ; mettre du jaune dans le rouge ou le bleu, ça vous prendra beaucoup de jaune. Je ne vous empêche pas de l’expérimenter.

 

Maintenant, vous avez découvert les couleurs secondaires, elles existent grâce aux couleurs primaires.

 

*Dos d’affiche : les meilleures surfaces pour mélanger les coloris. De plus pas de nettoyage de surface à la fin, juste le plaisir de produire un vide-palette (je vous expliquerai dans une prochaine invitation, comment réutiliser ces cadeaux de fin de jeu des nuances.)  

Avez vous essayé de jouer avec la couleur?

Image en progression,

(les rencontres avant…) titre provisoire

Acrylique sur toile, 67 cm X 102 cm

 

Voici une toile débutée en 2009, j’aime les différents regards et ce qu’ils me renvoient comme émotions. Chacun a son caractère, sa nuance. Quand je peins, je ne sais pas ce qui apparaitra, je suis dans le moment présent, je reste disponible à ce que j’entends à l’intérieur de moi. Parfois, c’est la couleur qui se manifeste, tantôt c’est la texture qui nourrit mon geste. Je suis à l’écoute de ce qui se passe, là en ce moment, comme un dialogue avec quelqu’un. Ce qui se développe dans cette conversation me questionne, m’invite à réagir, j’ignore jusqu’à la fin ce que cette causerie intérieure fera aboutir. Et vous quelle réaction provoque ce tableau, quel titre vous lui donneriez. Merci de prendre quelques instants pour me répondre.